Excroissance vagin

13 Décembre 2019 - lolox22 (Fille / 2001 / France)

J'ai des excroissances de peau allant de l'intérieur du vagin jusqu'à l'extérieur et même jusqu'à l’urètre. Ils se chevauchent, pendent et obstruent l'entrée du vagin. Les lambeaux de peau sont insensibles mais la masse principale est douloureuse, elle gêne même l'entrée de l’urètre. Ce ne sont pas des condylomes, la peau a l'air d'être la même que celle de l'intérieur du vagin.
Les gynécologues pensent que c'est mon hymen qui continue de se déchirer et pend or ces excroissances poussent même en dehors de l'entrée vaginale.
Quelqu'un a pareil et sait ce que ça peut être?

Répondre

Réponses

  • 14 Décembre 2019 - misou (Fille / 1996 / Suisse, Vaud)

    Hello,
    Je pense qu' il y a pas mieux qu un gynécologue pour savoir ce que c est. T inquieted il vont trouver une solution.
    Courage à toi 😚

  • 16 Décembre 2019 - lolox22 (Fille / 2001 / France)

    Coucou, oui je me dis ça aussi mais c'est dérangeant et ils ne me disent rien d'autre que "c'est simplement ton hymen", donc j'essayais de voir si quelqu'un avait pareil que moi afin d'envisager peut-être une autre possibilité. Merci de ta réponse en tout cas !

  • 20 Mars 2020 - Mamane (Fille / 2002 / Canada)

    Je ne sais pas ce que c'est, mais moi aussi j'ai ça et de plus en plus...
    Les médecins et gynéco que j'ai vus ne savent rien. As-tu eu des développements de ton côté?

Répondre au sujet

C’est un espace de discussion avec d’autres jeunes sans possibilité de rencontres physiques. L’équipe CIAO ne répond pas dans les forums et modère tous les sujets proposés a posteriori. Nous te faisons confiance sur les propos que tu postes et comptons sur toi pour respecter nos conditions d’utilisation et ne pas diffuser les comptes de tes réseaux sociaux (Insta, Snap, etc.) ou encore ton adresse email. A défaut nous serons contraint·e·s de supprimer le commentaire.

Pour répondre à un sujet ou à écrire un commentaire, tu as besoin de créer un pseudo ou se connecter dans ton compte.

Connecte-toi à ton compte